Louise de Marillac, Lettre 0005: à Monsieur Dehorgny

Francisco Javier Fernández ChentoÉcrits de Louise de MarillacLeave a Comment

CRÉDITS
Auteur: Louise de Marillac .
Estimated Reading Time:

(au Collège des Bons Enfants)

29 septembre 1635.

Monsieur1,

J’ai reçu les cent livres que vous m’avez envoyées; je vous supplie prendre la peine me mander * combien vous voulez de chemises, combien de coiffes, combien de mouchoirs et de tout ce que vous avez besoin .

Je suis bien fâchée que la bourse de toile soit trop grande, je vous envoie une coiffe de calice; je vous supplie prendre la peine me mander si elle est de bonne sorte; je ne manquerai pas, Dieu aidant à faire tout ce que vous désirez. Vous êtes trop indulgent à mon endroit; je vous remercie très humblement de l’honneur que vous faites à mon fils; il va recevoir le bien que vous lui procurez. Dieu veuille qu’il en fasse son profit et soit reconnaissant de toutes vos charités. Je le recommande toujours à vos prières et moi aussi, qui suis, Monsieur, Votre très humble servante.

  1. Monsieur Dehorgny, un des premiers prêtres de la Mission. Il rejoint Monsieur Vincent dès 1627. n sera tour à tour Supérieur au collège des Bons Enfants (1632-1635, 1638-1643, 1654-1659), Assistant général de la Congrégation (1642-1644, 1654-1667), Supérieur de la maison de Rome (1644-1647, 1651-1653). Monsieur Vincent l’enverra souvent visiter les maisons des Lazaristes et des Filles de la Charité. A la mort de Monsieur Portail, il sera nommé Directeur des Filles de la Charité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.