Louise de Marillac, Lettre 0007 bis: à Monsieur Vincent

Francisco Javier Fernández ChentoÉcrits de Louise de MarillacLeave a Comment

CRÉDITS
Auteur: Louise de Marillac .
Estimated Reading Time:

(28 novembre 1640).

Monsieur

Madame de Liancourt1 m’a mandé qu’elle m’enverrait quérir demain sur les huit heures. Je supplie très humblement votre charité me mander si quelque chose ne peut empêcher de l’aller trouver et vous souvenir de ce que je vous ai mandé aujourd’hui pour nos Sœurs. Ça été à un tel jour que demain que les premières ont commencé à se mettre en Communauté, quoique ce fut bien pauvrement y a bien cinq2 ou sept ans. J’ai eu ce soir une pensée qui me réjouit qui est comme par la grâce de Dieu, elles sont mieux que au commencement, que, après le peu d’années que j’espère rester sur la terre, celles que Dieu leur donnera attirera sur elles plus de bénédictions par leurs bons exemples; c’est ce que je souhaite de tout mon cœur et le demande à notre bon Dieu, et que je puisse être jusques après ma dernière heure.

  1. Madame de Liancourt (voir p. 11), amie de Louise de Marillac, lui proposera plusieurs fois de venir se reposer sur ses terres.
  2. En novembre 1638, Monsieur Vincent n’est pas à Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.